35,10 CHF
Disponible 1 ex.

Pour que plus rien ne nous sépare - Trois voix pour l'unité

Collectif

  • Référence CAB5800
  • EAN 9782882958006
  • Editeur Cabédita

Encore un livre sur l’œcuménisme ? Pourquoi pas. La cause de la réconciliation des Églises devrait brûler au cœur de tout chrétien. Ce livre est le fruit d’une amitié. Apprécier notre unité, mais aussi éprouver nos différences, voire nos divergences dans un climat de partage patient : c’est une riche expérience de fraternité dans l’Esprit. Telle fut la nôtre entre un prêtre catholique, un pasteur protestant et un laïc orthodoxe. Ils souhaitent que leur contribution à la relance de la dynamique œcuménique permette à des personnes et à des groupes d’accomplir un voyage semblable et si enrichissant. Que la méditation de la parole de Dieu, que nos prières, que nos dialogues théologiques et surtout que nos rencontres fraternelles soient chaude lumière sur nos chemins conduisant à l’unité parfaite !

Conscients des erreurs et horreurs du passé qui ont meurtri la vie des Églises chrétiennes, et conscients des rapprochements récents entre elles et des divergences qui demeurent, les trois auteurs ont voulu partager leur conviction profonde, à savoir que l’unité entre chrétiens et Églises est aujourd’hui possible et réalisable.

CAB5800
9782882958006
Cabédita
280
16.5⨯24.0⨯1.5cm
670 g
2017
1 ex.
Langue
Français
sentiment_satisfied Cet ouvrage est retenu dans notre assortiment.
La sincérité des auteurs et leur amitié rend cette lecture intéressante pour qui désire com-prendre ce qui unit et ce qui divise les grandes églises. Le lecteur comprendra que les tradi-tions non bibliques ne sont pas près d’être abandonnées, même si elles sont reconnues comme telles à demi-mots par les auteurs, pages 167-168. Aux pages 232-234 on trouve un tableau intéressant de l’histoire de l’évangélisation. La formule d’une présentation à tour de rôle, suivie d’un commentaire des deux autres auteurs, est originale. Le désir de maintenir un dialogue fraternel conduit à minimiser la gravité de certaines dérives traditionnelles, par exemple aux pages 107, 108, 143 à 159 (culte de Marie et des saints).
chat Commentaires (1)
Note